Paris, le 5 février 2019.







La rotation naturelle de quoi que ce soit est un élément d'une géométrie
- d'un type de changement, déplacement, passage, mouvement, révolution d'une matière, d'un corps, d'une corpuscule ou
- d'un type de propagation d'une onde.



1. "Lune", "Terre" et "Soleil".

"Lune", "Terre" et "Soleil" sont les noms donnés à trois matières grosso modo sphériques, observées ou observables par leur mouvement, leur déplacement, leur révolution, etc. dans l'espace de l'univers, par vous et moi.

Qu'on le veuille ou non, les révolutions de la Lune, de la Terre et du Soleil ont existé avant que l'homme apparût dans l'espace de l'univers, la réalité, le monde, etc. ...


2. Les révolutions de la Lune.

. La matière sphèrique dénommée "Lune" tourne sur soi-même, autour d'un axe de rotation.

Le diamètre moyen de la Lune est :

                                   3 474 km

d'où un périmètre moyen de l'ordre de 10 800km à son "équateur"...



Rien ne tourne autour de la Lune.

a. La Lune tourne autour de la terre. 

La distance moyenne séparant la matière sphérique "Lune" de la matière sphérique "Terre" est de 381 500 km.

La "circonférence orbitale" de la Lune, le périmètre de la Lune autour de la Terre, sa "révolution", est de 2 449 000 km.


épicycle

En d'autres termes, la révolution de la sphère "Lune" autour de la sphère "Terre" dure en moyenne 28 jours...

D'où une vitesse moyenne de la Lune :

                       de l'ordre de 88000km/jour, 
                       de 3700km/heure.

b. Remarque : la synchronicité.

Le "verrouillage gravitationnel" conduit la Lune à avoir un mouvement de rotation sur son axe en un temps égal au temps qu'elle met pour parcourir une révolution, une orbite, autour de la Terre.

En dehors des effets de libration, cela mène la Lune à avoir toujours la même face orientée vers la Terre, comme montré ci-dessous sur l'animation de gauche (Lune montrée en vue polaire, dessin pas à l'échelle).


… Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Rotation_synchrone


Si la Lune ne tournait pas du tout sur elle-même, elle montrerait périodiquement sa face « avant » et sa face « arrière » lors d'une révolution, comme illustré sur l'animation de droite.

En d'autres termes, la Lune chemine en suivant un plan strictement parallèle à celui de la Terre.

… … Source : https://www.youtube.com/watch?v=Iy7NzjCmUf0




3- Les révolutions de la Terre.

. La matière sphèrique "Terre" tourne sur soi-même, selon un axe de rotation.


… Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Parall%C3%A8le_(g%C3%A9ographie ).


. La terre émet des ondes non lumineuses.

Le champ magnétique terrestre, ensemble d'un type d'onde non lumineuse, est engendré par les mouvements de convection du noyau externe de notre planète, constitué de métal liquide (essentiellement Fe et Ni).
Ce noyau externe fonctionne comme une dynamo auto-excitée (on dit aussi auto-entretenue).


Le champ magnétique terrestre peut être vu comme celui d'un aimant droit.
Le champ magnétique est à l'origine des courants électriques qui eux-mêmes engendrent le champ (imbrication de l'induction électromagnétique et de la loi de Biot et Savart).


La longueur de la "rotation quotidienne" de la Terre, de sa révolution, son périmètre chaque jour, est entre 0km et 40000km, selon la latitude choisie :
- de l'ordre de 40 000km à l'équateur,
- de l'ordre de 27000km à Paris,
- de l'ordre de 0 km aux pôles.

a. Remarque : la mobilité naturelle oubliée de l'homme.

. A la surface de la matière sphèrique "terre", jusqu'à présent, l'homme naît, vit et meurt.

. Qu'il y prête attention ou non, il est naturellement mobile, a un mouvement, un déplacement naturel
même s'il exclut qu'il soit immobile...
même s'il croit ne pas l'être...

Naturellement, l'homme tourne en effet en permanence autour d'un axe de rotation en vivant sur terre:

- vitesse de l'ordre de 1700km/h à l'équateur,
- vitesse de 1125km/h à Paris,
- immobilité ... aux pôles.

Longtemps, il n'a pas eu conscience que
- la terre tournait autour d'un axe de rotation et 
- lui-même, en étant accroché à sa surface, se déplaçait en permanence sans le savoir...

Longtemps, il ne l'a pas observé.

b. La Terre tourne autour du Soleil.




La "rotation" de la Terre autour du Soleil, sa révolution, le périmètre, est de l'ordre :

                        de 500 millions de km ou 
                        d'une année (de 365 jours).


. Le "jour" et la "nuit" n'existent pas sur Terre comme on veut bien le dire... 
Il n'y a pas alternance du "jour" et de la "nuit".
Cette erreur tient à une mauvaise façon de parler des "rayons" de la lumière du Soleil sur la Terre.


4- Les révolutions du Soleil.

. La rotation naturelle de la matière sphèrique "Soleil" autour de son axe, sa révolution, est de 7 jours (d'une semaine) ...



Géométriquement :




. Le Soleil a un rayon moyen de 695 842km,
- un diamètre de l'ordre de 1.4millions km et donc
- un périmètre "équatorial" de l'ordre de 4.4 millions km.



Autour du Soleil gravitent sept planètes, autres que la Terre, au moins cinq planètes naines, de très nombreux astéroïdes et comètes et une bande de poussière.

a. La seconde révolution naturelle.

Comme la Lune et la Terre, le Soleil suit un périmètre de cheminement naturel autour d'un centre.

Le Soleil orbite autour du "centre galactique" en 225 à 250millions d'années (année galactique).

b. Remarques.

. Le Soleil est composée des deux éléments du tableau périodique de Dmitri Mendeleiev :
- hydrogène (75 % de la masse ou 92 % du volume) et
- hélium (25 % de la masse ou 8 % du volume)[9].

. Dans la classification astronomique, le Soleil est une étoile de type naine jaune d'une masse d'environ 1,9891 × 1030 kg.
Le Soleil est considéré comme l’étoile du Système solaire.

Le Soleil représente à lui seul environ 99,854 % de la masse du Système solaire ainsi constitué, Jupiter représentant plus des deux tiers du reste.

. Le Soleil émet des ondes lumineuses, du rouge au violet.

. Le Soleil fait aussi partie de la galaxie dénommée Voie lactée.
Il se situe à environ 8 kpc (∼26 100 a.l.) du centre galactique, dans le bras d'Orion.


5. La "Voie lactée".

Le système solaire est une très petite partie de la "voie lactée" (flèche rouge dans les tableaux ci-dessous).





… Source : https://www.youtube.com/watch?v=3jQXTbym0_Q&feature=youtu.be


. Les "trous noirs".

Au sein de la galaxie
(cf. http://www.ca-se-passe-la-haut.fr/2019/01/un-troisieme-trou-noir-de-grande-masse.html )
en janvier 2019, a été découvert un troisième "trou noir".


D'une masse de 32 000 masses solaires,
il serait situé à 23 années-lumière du trou noir supermassif Sgr A...


6 - Autres systèmes ...

. D'autres "systèmes" comparables au système solaire ont été découverts récemment.
D'autres axes de rotation naturelle des planètes existent ... hors du système solaire, même si

. Kepler-90

. Question : other stars have planetary systems like our own?

Answer : Yes -- one such system is Kepler-90.

Cataloged by the orbiting Kepler satellite, an eighth planet has now been discovered giving Kepler-90 the same number of known planets as our Solar System.

Similarities between Kepler-90 and our system include a G-type star comparable to our Sun, rocky planets comparable to our Earth, and large planets comparable in size to Jupiter and Saturn.

Differences include that all of the known Kepler-90 planets orbit relatively close in -- closer than Earth's orbit around the Sun -- making them possibly too hot to harbor life.

However, observations over longer time periods may discover cooler planets further out.
Kepler-90 lies about 2,500 light years away, and at magnitude 14 is visible with a medium-sized telescope toward the constellation of the Dragon (Draco).
Exoplanet-finding missions planned for launch in the next decade include TESS, JWST, WFIRST, and PLATO.
https://apod.nasa.gov/apod/ap171218.html 

C'est ainsi que le "système Kepler-90" est comparable au "système solaire".



Les planètes de Kepler-90 ont une configuration similaire à celle de notre système solaire, avec
- de petites planètes trouvées en orbite à proximité de leur étoile et
- des planètes plus grandes situées plus loin.

Dans notre système solaire, ce schéma est souvent considéré comme une preuve que les planètes extérieures se sont formées dans une partie plus froide du système solaire, où la glace d'eau peut rester solide et s'agglomérer pour former des planètes de plus en plus grandes.

Notre système solaire est maintenant lié à la plupart des planètes autour d'une seule étoile, avec la découverte récente d'une huitième planète entourant Kepler-90, une étoile semblable au Soleil située à 2 545 années-lumière de la Terre.

. Bedin 1.

Des astronomes utilisant le télescope spatial Hubble de la NASA/ESA pour étudier certaines des étoiles les plus anciennes et les plus faibles de l’amas globulaire NGC 6752 ont fait une découverte inattendue.
Ils ont découvert une galaxie naine dans notre arrière-cour cosmique, à seulement 30 millions d'années-lumière. 
La découverte a été publiée dans la revue Avis mensuels de la Société royale d’astronomie: Lettres.


Une équipe internationale d’astronomes a récemment utilisé le télescope spatial Hubble de la NASA et de l’ESA pour étudier les étoiles naines blanches dans le groupe globulaire NGC 6752.

Le but de leurs observations était d’utiliser ces étoiles pour mesurer l’âge du groupe globulaire.
Mais dans le processus, ils ont fait une découverte inattendue.

Un ensemble compact d’étoiles a été visible dans les franges extérieures de la zone observée avec Advanced Camera for Surveys de Hubble.

Après une analyse minutieuse de leur luminosité et de leur température, les astronomes ont conclu que ces étoiles n'appartenaient pas à la grappe - qui fait partie de la Voie lactée - mais plutôt elles sont distantes à des millions d'années-lumière.

Notre voisin cosmique récemment découvert, surnommé Bedin 1 par les astronomes, est une galaxie allongée de taille modeste.

Elle ne mesure que 3 000 années-lumière environ dans sa plus grande étendue - une fraction de la taille de la Voie Lactée.

Non seulement elle est minuscule, mais elle est également incroyablement faible.
Ces propriétés ont conduit les astronomes à la classer comme galaxie sphéroïdale naine.

Les galaxies naines sphéroïdales se définissent par leur petite taille, leur faible luminosité, leur manque de poussière et leurs vieilles populations stellaires.
On connaît déjà 36 galaxies de ce type dans le groupe local de galaxies, dont 22 sont des galaxies satellites de la Voie lactée.

Bien que les galaxies naines sphéroïdales ne soient pas rares, Bedin 1 présente certaines caractéristiques remarquables.

Il s'agit non seulement de l'un des quelques sphéroïdes nains ayant une distance bien établie, mais il est également extrêmement isolé.
Il se situe
- à environ 30 millions d'années-lumière de la Voie lactée et
- à 2 millions d'années du plus grand hôte plausible, NGC 6744, ce qui en fait probablement la petite galaxie naine la plus isolée découverte à ce jour. D'après les propriétés de ses étoiles, les astronomes ont pu en déduire que la galaxie est vieille d'environ 13 milliards d'années - presque aussi vieille que l'univers lui-même.

En raison de son isolement - qui ne provoquait pratiquement aucune interaction avec les autres galaxies - et de son âge, Bedin 1 est l'équivalent astronomique d'un fossile vivant du début de l'univers.

La découverte de Bedin 1 a été une découverte vraiment fortuite.

Très peu d'images de Hubble permettent de voir des objets aussi pâles, et elles ne couvrent qu'une petite partie du ciel.
Les futurs télescopes à large champ de vision, tels que le télescope WFIRST, disposeront de caméras couvrant une zone beaucoup plus vaste du ciel et pourraient en trouver beaucoup plus de voisins galactiques.


7. Un dernier mot (provisoire).

Malgré cet ordre de l'astronomie sur quoi ils sont impuissants, certains se veulent néanmoins superpuissants et mettent l’accent sur une partie de l’atmosphère de la Terre qu’il dénomment « climat ».

Ils ont l’outrecuidance de juger mauvaise sa « qualité » et de la prévoir de plus en plus mauvaise.

Ils s’efforcent par tous leurs moyens, de convaincre qu’il faut écouter les absurdités dont ils n’hésitent pas à disséminer le nombre et qu’il faut leur faire confiance pour faire disparaître tous les inconvénients évoqués prétendument évidents.





Retour au sommaire.