Paris, le 3 janvier 2015.



Après l'Estonie, puis la Lettonie, la Lituanie (cf. tableau ci-dessous), troisième et dernier pays balte, est devenue un pays membre de la zone €uro et a ainsi complété l'ensemble (cf. ce texte de mai 2009).

                                                 Tableau



Son territoire a une superficie d'un peu plus de 65000 km2.


1. L'organisation politique.

Son organisation politique est une république parlementaire.

Selon la Constitution, ratifiée en octobre 1992, le détenteur du pouvoir exécutif est le président de la République.
Il est élu au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans et nomme le Premier ministre. Son choix doit être approuvé par le Parlement.

L’instance législative suprême est le Seimas, parlement monocaméral composé de 141 députés élus pour quatre ans. Les électeurs disposent de deux bulletins de vote : le premier sert à élire, dans 71 circonscriptions, des députés élus au scrutin uninominal majoritaire à deux tours (le second tour éventuel se déroulant deux semaines après le premier), tandis que le second bulletin de vote sert à exprimer la préférence partisane de l’électeur, qui doit choisir entre plusieurs listes bloquées de 70 noms pour une circonscription nationale unique.

Les 70 sièges de ce second contingent sont répartis, à la proportionnelle, entre tous les partis qui atteignent ou dépassent 5 % des suffrages exprimés (le décompte total étant fait à la fois sur les votes personnels exprimés dans les 71 circonscriptions et sur le vote partisan exprimé dans la circonscription unique), le décompte étant par ailleurs compliqué par le fait qu’un électeur a la faculté d’exprimer, au sein de la liste pour laquelle il se prononce, une préférence pour au plus cinq personnes parmi celles figurant sur cette liste.

La Cour constitutionnelle vérifie la conformité des lois à la Constitution, peut être saisie pour avis sur la ratification éventuelle d'un traité, est juge des élections présidentielles et législatives. Enfin elle peut être saisie par tout tribunal dans le cadre d'une question préjudicielle de constitutionnalité (article 110 de la Constitution)

Le pouvoir judiciaire est exercé par des tribunaux indépendants ayant à leur tête la Cour suprême.
Depuis 2000, des tribunaux administratifs et une Cour administrative ont été institués.


2. Quelques chiffres.

La population de la Lituanie est de l'ordre de 3 millions de personnes, son pib de l'ordre de € 35 milliards. (cf. http://ec.europa.eu/eurostat)


La monnaie nationale a eu pour unité le "litas" : le taux de change, fixé en relation avec l'€uro, dénommé "LTL", a été de 3,45 litas pour 1 €uro, jusqu'au 31 décembre 2014. 
L'unité est désormais l'€uro depuis le 1er janvier 2015.


Selon les statisticiens, l'inflation a atteint un pic de 12,3 % en mai 2008.
En 2013, elle s'établirait à un taux de 1.2%.


3. La Lituanie et l'Union européenne.

Le 10 mai 2003, un référendum concernant l'adhésion à l'Union européenne a eu lieu et a abouti à la victoire du « oui » par 89,92 % des voix, contre 8,85 % d'opinions négatives (et 1,23 % de bulletins invalidés).
La Lituanie a adhéré officiellement à l'Union européenne le 1er mai 2004.

Le 1er juillet 2013, elle a pris la présidence de l'U.E. après l'Irlande puis passé le relais à la Grèce le 1er janvier 2014.

Le 4 juin 2014, le feu vert pour son appartenance à l'Euro au 1er janvier 2015 lui a été donné par la Commission européenne et la Banque centrale européenne : elle est ainsi devenue le 19e pays membre.

Douze jours plus tard, the euro changeover in Lithuania is reaching its final stage .


4. La Lituanie, la Banque centrale européenne et le non droit.

Son adhésion entraîne une modification de la gouvernance de la B.C.E. (cf. http://www.ecb.europa.eu/press/pr/date/2015/html/pr150101.fr.html).

Le Lietuvos bankas ("Banque de Lituanie") devient membre de l’€urosystème.

L'€uro est entré en circulation en Lituanie, ce qui porte à dix-neuf le nombre d’États membres de l'Union européenne (U.E.) utilisant la monnaie unique européenne, a annoncé la Banque centrale européenne (B.C.E.) le 1er janvier 2015.

En particulier, le président de la B.C.E., M. Mario Draghi, a déclaré :

« Au nom du Conseil des gouverneurs de la BCE, je me félicite de ce nouvel élargissement de la zone euro.
La Lituanie a pris des mesures exceptionnelles dans une période difficile pour atteindre l’objectif qu’elle s’était fixé d’adhérer à la monnaie unique ».

Le Lietuvos bankas, la banque centrale nationale (B.C.N.) de la Lituanie, fait à présent partie de l’Eurosystème, le système de banque centrale de la zone euro, qui comprend la B.C.E. et les dix-neuf B.C.N. des pays participants.

La Lituanie adhère également au mécanisme de surveillance unique, qui place les banques « importantes » sous le contrôle prudentiel de la B.C.E. 
Elle participe donc à la supervision bancaire exercée par la B.C.E.

Trois banques du pays (SEB bankas, Swedbank et DNB bankas) sont soumises à la surveillance directe de la B.C.E.
Elles ont déjà fait l’objet de l’évaluation complète, un bilan de santé financière de cent trente banques de la zone €uro.

Le Lietuvos bankas a versé le reliquat de sa contribution au capital de la B.C.E. et transféré sa contribution aux avoirs de réserve de change de la B.C.E.

L’intégration des institutions financières monétaires (I.F.M.) lituaniennes dans le système bancaire de la zone euro le 1er janvier 2015 avait déjà été prise en compte lors de la publication des besoins de liquidité de la zone euro et lors de l’allocation de référence le 30 décembre 2014.
Les contreparties lituaniennes de l’Eurosystème pourront participer aux opérations d’open market de la B.C.E. annoncées après le 1er janvier 2015.

La liste des banques et autres I.F.M. établies en Lituanie et assujetties au régime de réserves obligatoires sera publiée prochainement sur le site Internet de la BCE avec celles des I.F.M. des autres États membres de l’Union européenne ayant adopté l’€uro.

Une période transitoire de constitution des réserves, allant du 1er au 27 janvier 2015, est également prévue pour l’imposition des réserves obligatoires aux I.F.M. lituaniennes.

Les actifs situés en Lituanie et admis en garantie des opérations de crédit de l’Eurosystème seront également ajoutés à la liste des actifs négociables éligibles de la zone €uro publiée sur le site Internet de la B.C.E.

L’accession de la Lituanie à la zone €uro comme dix-neuvième pays participant implique également l’entrée en vigueur à compter du 1er janvier 2015 du nouveau "système de rotation des droits de vote" au sein du Conseil des gouverneurs de la B.C.E.

Ce système est expliqué sur le site Internet de la B.C.E.  qui présente également un calendrier des rotations des droits de vote prévues en 2015 et 2016.


Tout cela pour combien de temps encore quand on voit l'évolution depuis l'origine (cf. graphique ci-dessous du prix de l'€uro en dollar des Etats-Unis jusqu'au 21 décembre 2014)?

                                                   Graphique





Retour au sommaire.